Voeux 2015 du PCF : Discours de Corinne Bécourt

10835253_10202783186854621_5348574833961798846_oDISCOURS VŒUX DU PCF

Saint-Quentin, le 30 JANVIER 2015

 

Merci, merci d’être tous là, si nombreux, engagés, merci à tous les militants pour le boulot de préparation.

Et au nom de la section de Saint-Quentin du PCF permettez moi de vous présenter nos meilleurs vœux pour cette année 2015, vœux de santé bien sûr, de bonheur, mais aussi et surtout pour y arriver, nos vœux de lutte, d’organisation de la lutte.

Nous le voyons, nous le vivons tous les jours, la situation s’aggrave et c’est nous, le peuple, salariés, précaires, retraités, enfants, qui en payons les conséquences, l’alternance droite gauche n’amène que désillusion, repli, les pires idées creusent leur lit,

Communistes, encore plus qu’hier nous disons NON, non à l’Europe du capital, NON à l’EURO.

Cette fumeuse Europe, qui n’est en aucun cas celle des peuples.

En Grèce, la victoire de SYRIZA, n’est pas une surprise, elle était courue d’avance, annoncée dans tous les médias européens. Pourtant une victoire assez relative en voix et avec un taux d’abstention de 37%, il bénéficie de la prime au sortant avec 50 sièges de bonus et continue à avaler l’électorat socio-démocrate du Pasok qui fait les frais du vote sanction.

Les Néo nazi de l’Aube Dorée se maintiennent, attendent leur avènement

L’opération « vote utile » a moins joué, le KKE progresse d’un point, l’illusion électorale a moins écrasé le mouvement réelle des luttes que le KKE et son émanation syndicale, le PAME mènent sur de véritables positions de rupture avec l’ordre capitaliste GREC et EUROPEEN.

Pas sectaire pour un sou, Alexis Tsipras a élargi sa coalition dite de « gauche radicale » jusque sa droite, avec la vraie droite REACTIONNAIRE.

Cette alliance contre nature avec la droite nationaliste (scission de la droite « nouvelle démocratie) mérite quelques mots, qui sont-ils ?

Parti nationaliste intégral, mais pas anti UE, ni anti EURO, leur fondement « FAMILLE RELIGION ET ORDRE »

Ses déclarations fondatrices, sont contre l’immigration, contre le mariage homosexuel, pour la souveraineté nationale, le parti de l’armée aussi, « Une Grèce forte au service de l’OTAN.

Faire passer Syriza, SON GOUVERNEMENT pour une « alternative radicale », c’est diriger la colère populaire, en Grèce et ailleurs, vers des options de collaboration de classe, un illusoire « capitalisme à visage humain.

 Ces faux espoirs préparent la pédagogie de la résignation.

Les politiciens français, du Front de gauche, des Verts ou du PS (« frondeurs ») qui s’enthousiasment à gorge déployée pour Syriza espèrent jouer le même jeu dans notre pays : donner l’illusion de la radicalisation sur une ligne d’acceptation du système. Je rappellerai ici tout notre soutien au KKE.

Je voudrai aussi vous dire quelques mots sur les événements dramatiques de ce début d’année, sur l’assassinat odieux à Charlie Hebdo

La condamnation de cet attentat est générale. Communistes, nous la portons aussi, comme nous dénonçons formellement l’attaque contre la liberté d’expression et la revendication obscurantiste des meurtriers.

A l’occasion de la condamnation populaire spontanée et massive de ces attentats, les dirigeants, les politiciens des Etats impérialistes ont battu tous les records d’hypocrisie.

Pierre Laurent, 1er secrétaire du PCF allant même à signer, non un appel du PCF mais un appel commun avec l’UMP.

Politiquement, face aux fascismes, l’expérience l’a montré, de vastes rassemblements consensuels, sur la base de sentiments ou de valeurs superficiels, manipulés par ceux dont la politique en fait le lit, se retournent contre la cause défendue.

Les Sarkozy, Hollande, Fabius, Camerone, Merkel et Obama, leur guerre pour dominer le monde, pour mettre la main sur les sources d’énergie, se retournent contre le peuple qui récolte dans la douleur ce qu’ils ont semés, la HAINE

Le gouvernement socialiste, Vals profite de l’émotion du peuple  pour mettre en place son nouvel appareil législatif sécuritaire que l’on retrouve clairement dans le « Patriot Act » américain établi aux Etats-Unis au nom du 11 septembre 2001.

A la lumière de la campagne massive de récupération du drame de Charlie-Hebdo par le système, les lourds dangers pour les libertés individuelles et démocratiques apparaissent de façon encore plus inquiétante. Cette semaine, un enfant de 8 ans s’est retrouvé convoqué à la police sous couvert de cette loi.

Cette récupération n’est qu’indécence et dangereuse.

Plus que jamais il nous faut combattre le terrorisme par la justice sociale, l’amitié et la coopération entre les peuples, la paix et le désarmement.

Quant à Xavier Bertrand, dit « CHARLIE » au même niveau que tous les valets du capital, il profite de la situation, manipule. Lui « Charlie », à mourir de rire, quand il maltraite des journalistes, quand il profite encore et encore de la situation pour demander plus de sécurité, quand il met les familles, les parents (vœux du maire) au banc des accusés pour servir sa politique et surtout ses ambition.

Quand le peuple ne peut plus vivre dignement, quand un pays, le nôtre, dépasse les plus de 3.5 millions de chômeurs, quand la gauche continue d’amplifier le sale boulot de la droite, il est plus que temps d’agir et de sonner la charge,

Car, communistes, nous identifions et combattons la politique qui continue à les aggraver, celle du « Pacte de responsabilité », cadeau sans précédent au profit capitaliste au détriment du monde du travail, celle des hausses de TVA et des produits de première nécessité, celle du projet de loi du banquier millionnaire Macron destinée à permettre aux patrons de mieux licencier.

Car, oui, communistes, nous n’avons aucune complaisance pour le pouvoir en place : le PS, mais nous n’oublions pas pour autant ces prédécesseurs l’UMP, Sarko et X.BERTRAND

Car le sale boulot, ils l’ont bien mené, eux aussi, souvenez vous, le travailler plus pour gagner moins, la sécu, les retraites, etc…

Aujourd’hui le discours ne change pas, plaidoyer de Xavier Bertrand pour le travail du dimanche, le même qui demande à envoyer l’armée dans les quartiers, celui qui milite pour la déchéance nationale, celui que nous dénommons tristement « ex ministre du chômage », celui qui demande la casse du statut de la fonction publique, qui attaque le code du travail et veut en finir avec le CDI.

Sarko et Bertrand, c’est comme tous les soirs dans les années 60 à la télé, la même chose, la même histoire, un mauvais dessin animé Pimprenelle ET St-Nicolas, petits arrangement en familles entre la présidence de la nouvelle région ou l’élection présidentielle.

A l’UMP, ils ont les dents longues et bien acérées, mais aussi des pros dans les magouilles, il y a l’affaire Béthencourt, le factotum UMP qui va au sénat et déclare dans la presse « j’allais chercher le pognon »

Et tout ça, bien sûr noyé dans l’affaire Bigmalion.

Je gage que certains lors des prochaines échéances électorales, vont cacher leur étiquette politique.

A Saint Quentin, X.Bertrand, c’est aussi le bradage au privé des services publics, les cadeaux aux petits copains comme l’affaire « Cordier ». Le NON à la réforme des rythmes scolaires pendant les municipales et au lendemain des élections son application au détriment de ses engagements et des enfants.

X.Bertrand c’est la main mise de l’UMP au conseil d’administration d’habitat Saint-Quentinois avec plus de

34% d’augmentation des loyers depuis 2002,

mais aussi 31% d’augmention du prix de l’eau depuis 2004,

32% d’augmentation des tarifs de transport en commun depuis 2005.

Les cadeaux au privé, la Bul, payés avec nos deniers.

Et la dernière, un horrible logo à 10.000 euros,

Le bon père de famille a sans doute du mal à compter ses sous, ou clairement il préfère de la communication inutile plutôt que répondre aux besoins des Saint-Quentinois

Complices, ils sont tous complices, car à y regarder de plus prêt, parlons du Conseil Général « dit » de gauche, c’est aussi des cadeaux aux entreprises, des campagnes de com, pub exorbitantes, et le petit jeu de « je surprime les bourses » , je les remets car la colère gronde, mais j’en baisse les règles d’attribution.

Oui ils sont tous complice de la situation dans la quelle nous vivons et ceci à tous les échelons.

L’avenir ce n’est pas saigner le peuple, l’avenir ce n’est pas faire le lit du FN

Communistes, parti des fusillés, parti de la Résistance, regardons nous fièrement dans la glace, qu’aucun n’ose nous sortir « ils font le jeu du FN » car le FN,

Apres 2002, souvenez-vous , Chirac contre LE PEN, le coup du vote utile, c’était il y a 13 ans

qu’ont-ils fait  depuis pour le combattre réellement?

C’est pourquoi, communistes nous prenons toutes nos responsabilités, sans langue de bois, sans petits accord en dessous de la table pour du pouvoir, pour des places, nous laissons ses bas calculs aux autres.

Nous partons au combat, celui des élections départementales, révoltés et déterminés

Je vous représente nos candidats,

La mobilisation doit être à la hauteur de l’attente du peuple… IL Y A DU TRAVAIL, des tracts à diffuser, des collages d’affiches, des portes à portes, il y a besoin de tous.

Il faut un autre chemin que celui de la compromission, un chemin de luttes, celui de la convergence des luttes pour renverser le pouvoir, et n’ayons pas peur des mots pour aller vers la Révolution.

Nous avons besoin de vous.

Nous profitons aussi de cette rencontre pour lancer une grande campagne à Saint Quentin, contre les augmentations des tarifs publics, 10000 tracts et pétitions.

Pour finir, ce soir sera particulier, un moment de fraternité exceptionnel pour une femme exceptionnelle, une soirée pour dire « merci Popo », je laisse donc la parole à Jean Luc.

Nb : La section locale PS et des membre du bureau départemental PS, ont souhaité une rencontre, dans la ligne que nous avons décidé, nous mettons à disposition des camarades

Lien Permanent pour cet article : http://pcfsaintquentin.fr/voeux-2015-du-pcf-discours-de-corinne-becourt/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.