«

»

Imprimer ce Article

Saint Quentin : Voeux 2017 du maire LR-UMP, réactions de la Section PCF

15871702_10206867777286841_7686087033444077772_n

Voeux 2017 de Frédérique Macarez, maire LR de Saint Quentin


 

« Prendre soin de tous les Saint-Quentinois ». Un double langage du Maire LR -UMP, une arnaque. Mme Macarez, maire « des chefs d’entreprises ». SOUTIEN officiel de FILLON, soutien de l’ex-gouvernement Sarko-Bertrand spécialistes de la casse deBECOURT_convaincante nos retraites, de la santé, responsables du chômage de masse.. Pas un mot sur la situation dramatique du logement à st Quentin, rien sur le nombre incessant d’expulsions, « tout va bien Mme la Marquise ». La pauvreté se déploie mais la fibre va arriver !

Corinne Bécourt, secrétaire de Section


 

De qui se moque Mme le Maire de Saint-Quentin quand elle évoque lors de ses vœux deux difficultés importantes pour la ville, la baisse des dotations de l’Etat et la faiblesse de l’accès au train ? De la population. Il n’est pas acceptable d’entendre sans cesse ce double discours qui consiste à dénoncer localement ce que l’on a contribué à mettre en place nationalement.

Les baisses de dotations de l’Etat, elles datent du mandat de Nicolas Sarkozy. Le candidat à l’élection présidentielle, F12822679_10204784284040800_504809727_o. Fillon, soutenu par la majorité municipale prévoit, s’il est élu, une purge de 20 milliards d’euros sur 5 ans pour les collectivités territoriales. Pure tartufferie que d’en dénoncer l’application à l’échelle de Saint-Quentin. Idem concernant les différentes réformes attaquant sciemment le service public du transport ferroviaire : les suppressions de trains qui desservaient Saint-Quentin en découlent directement. « Donner un cap », au-delà du slogan creux prôné par la majorité municipale, ce serait de renouer avec l’accès au travail et à des services publics de qualité !

Olivier Tournay, conseiller municipal PCF


Voeux de Madame Mascarade, maire LR-UMP de Saint Quentin

Une start-up rachetée par Renault, un service de pointe à l’hôpital, un sportif de haut niveau, un enseignement supérieur… Bref, à Saint Quentin, tu as un chance sur 10.000 d’être celui qui réussira.

C’est le discours de l’échec !
Même la ville ou le pays le plus inégalitaire et pauvre du monde peut trouver 3 exemples de réussite. Quand on n’a rien à mettre sur la table, on choisit ce discours.

Mais quelle est notre réalité quotidienne ? Quelle avenir pour nos enfants à Saint Quentin ?

Taux de chômage en hausse, que du boulot précaire, mal payé, temps partiel, CDD, stages…
Un grave problème de logement, des expulsions locatives à gogo, un manque de logement social, des fonciers exorbitants…
La santé à la traine, manque de médecin, 1 an d’attente pour les spécialiste, des services de l’hôpital transférés dans d’autres villes…
L’éducation au ras des pâquerettes, une dotation par élève parmi les plus basse du département (déjà sinistré), un accès à la culture et au sport limité, des fermetures d’écoles et de classes…
Une gare dont les correspondances sont supprimées chaque année. Les incantations de Mme Macarez à ce sujet ne font pas oublier qu’elle a soutenu la casse de la SNCF par les différents gouvernements de droite et qu’elle n’a jamais soutenu les cheminots qui s’y opposaient sous les gouvernements PS.

Voilà ce qu’on vit tous les jours !
Alors, les pôles d’excellence, c’est bien mais ce n’est pas ce qui anime notre quotidien. La mairie choisit de mettre le paquet là-dessus pour faire sa pub et tenter de faire oublier le reste.

Et qu’elle ne nous raconte pas qu’elle n’y peut rien !
Quand elle place des enveloppes de 500.000 € : une pour Matélé, une pour la vidéosurveillance, une pour un pote q12094831_10204068350302904_2411442439127415275_oui organise 3 spectacles… Elle fait des choix !

Quant la mairesse soutient Fillon, candidat LR-UMP aux présidentielles, qui promet de supprimer des postes dans l’éducation, dans la santé, de supprimer des budgets aux collectivités… Elle fait un choix !

Stop à la démago ! Stop à la politique qui ne vise qu’à améliorer le niveau de vie des plus favorisés !

Mes amis et mes camarades, il va falloir se battre. Et les prochaines échéances électorales ne nous apportent aucune perspective de changement. C’est dans nos boîtes et nos quartiers qu’il va falloir monter au créneau.

Aurélien Jan, membre du bureau de Section


Eloge de la « réussite » par le sport, quand on sait que le sport est l’ascenseur social des pauvres (ascenseur d’ailleurs bien avare de ses bienfaits puisque rares sont ses élus), dithyrambe sur l’Université élitiste de la ville (pas un mot sur le logement étudiant au passage), panégyrique sur les entreprises locales qui réussissent…

Une dissonance dans ce concert dégoulinant de guimauve: les retards des trains. Sûr que les difficultés dans la desserte de la ville par le train, qui on sait n’est dûe qu’à la mauvaise volonté de ces privilégiés de fonctionnaires (dont le gourou de macarez, françois fillon, veut supprimer 500 000 postes) et non à la casse de ce service public séculaire, systématiquement mise en oeuvre depuis le protocole de Barcelone cosigné par chirac (grand-père politique de macarez) et jospin en 2001, est une priorité vitale pour les Saint Quentinois.

Quid du chômage dévastant la population ? Quid des expulsions locatives décidées par les sbires de la majorité municipale12522946_10205351899063750_497797762747891518_n au sein des bailleurs sociaux publics ? Rien évidemment. Nous avons ce soir assisté non à des voeux, mais bien à la plus ridicule des démonstrations d’autosatisfaction béate mêlée de déni de la réalité de la vie de la majorité des Saint Quentinois.

Non madame le maire, nous ne vous souhaitons pas une bonne année !!!

Franck Mousset, membre du bureau de Section

 

Lien Permanent pour cet article : http://pcfsaintquentin.fr/saint-quentin-voeux-du-maire-lr-ump-reactions-de-la-section-pcf/

(2 commentaires)

  1. brûlé

    mon accord avec le texte : bien solidairemebt fred brûlé 35

  2. SARTON Bernard

    Les vœux annuels des « vicomtes » de mairie , qu’ils soient étiquetés droite ou gauche , sont une arnaque qui ne sert que le clientélisme municipal avec buffet gratuit à l’appui . Cette façon de rendre compte de son mandat municipal est abjecte alors que le peuple souffre de diverses manières à cause de la crise dramatique de la société capitaliste . Dés lors notre participation à cette mascarade de « bienfaisance » me donne la nausée . Les Maires communistes devraient revoir leur copie à ce sujet sur une base révolutionnaire et non pas de « gestionnaire loyal » du capital et de ses institutions antidémocratiques élues par un scrutin majoritaire qui exclut les minorités et les abstentionnistes (plus de 50% aujourd’hui y compris aux municipales ).Revoyons notre manière de jouer aux pseudos démocrates face à des élus de droite ou de gauche complètement inféodés au système de classe qui évacue le peuple de toutes ses délibérations .L’achat des élus par des indemnités de plus en plus confortables est une honte et un scandale . Il faut donc réagir par des actions coup de poing contre ses nantis qui paradent sur les estrades sans vergogne en parfaits démagogues qu’ils sont .
    Camarades , il faut vraiment changer notre manière de militer et de mener la lutte de classe face à une bourgeoisie et ses valets corrompus jusqu’à l’os .

    Bernard SARTON , membre de la direction de section d’Aubagne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>