Réponse d’Olivier Tournay à Frédérique Macarez

Olivier Tournay, conseiller municipal PCF avait saisi hier, samedi 25 janvier, Mme le Maire pour l’informer et lui demander de réagir suite à des affiches racistes apposées sur un commerce du centre-ville. (voir communiqué)

Mme Macarez a répondu ce dimanche 24 janvier à midi (mail en fin d’article) et a rendu public un communiqué.

Olivier Tournay répond au mail de Mme le Maire, Frédérique Macarez.

Madame le Maire,

J’ai lu avec attention le mail que vous m’avez adressé à propos de l’affichage raciste sur une boutique de notre ville.

Je ne comprends pas votre réaction.

Pour nous communistes, le combat contre le racisme est inconcevable dans la discrétion. Il doit se mener au grand jour, publiquement. Nous n’avons pas le monopole de ce réflexe républicain que des militants et élus de toutes couleurs (républicaines) partagent avec nous, notamment dans cette période sensible et dans notre région.

Aussi, je trouve consternant votre choix de la polémique politicienne et électoraliste, à l’occasion de cet acte grave qui touche notre ville. Qui plus est, vous diffusez des données erronées. Vous vous permettez d’enrôler les victimes. Ce n’est pas correct.

Vous avez le droit d’être anti-communiste. Mais, par pitié, choisissez un autre moment pour afficher votre hostilité au parti qui a payé le plus lourd tribut dans la Résistance nationale.

Une nouvelle fois, Madame la Maire, première magistrate de la ville, je vous appelle à l’initiative publique, lundi 27 à 18h, 3 rue du Wé. L’heure est à l’expression antiraciste rassemblée, à la recherche et à la sanction des auteurs, également pour protéger les commerces de notre ville.

L’histoire, que vous connaissez aussi bien que moi, nous montre qu’il faut couper les racines du racisme et du fascisme dès le départ.

Veuillez agréer, Madame la Maire, l’expression de mes sentiments distingués,

Olivier Tournay

 

De : Frédérique Macarez 
Date: dim. 26 janv. 2020 à 12:04
Subject: Fwd: Récupération scandaleuse par le Parti communiste
To: Olivier Tournay 

>Monsieur le conseiller municipal,
> Je condamne fermement le racisme, la xénophobie, et tout acte de malveillance.
> Je condamne tout aussi fermement les tentatives de récupération du parti communiste pour faire du bruit en période électorale.
> Il y a deux jours une inscription raciste a été apposée sur un commerce du centre-ville.
> Une plainte a été déposée auprès de la Police et l’État est saisi pour les poursuites à donner.
> Par souci de la victime, en toute discrétion comme je le fais toujours, j ai échangé à plusieurs reprises avec la commerçante.
> Celle-ci aspire à la tranquillité et ne souhaite pas être jetée en pâture comme vous le faites en appelant à manifester devant chez elle sans accord.
> Grâce à vous la boutique sera fermée demain et ne pourra fonctionner, car elle préfère fuire pour toute la journée !
> Sa famille a suffisamment souffert du communisme au Vietnam pour ne pas faire  l’objet aujourd’hui d’esbrouffe venant d’un parti politique.
> Je vous demande de respecter sa vie privée et sa tranquillité.
> Bien cordialement
>
> Frédérique Macarez
> Maire de Saint-Quentin

Lien Permanent pour cet article : http://pcfsaintquentin.fr/reponse-dolivier-tournay-a-frederique-macarez/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.