PCF 02 : Aurélien Gall tente de rayer de la carte la section de Gauchy – Déclaration du bureau de section de Gauchy

Aurélien Gall tente de rayer de la carte la section de Gauchy pour confisquer le poste de secrétaire départemental

Lors de la consultation sur les textes de congrès, dans l’Aisne, le texte « PCF : reconstruire le Parti de classe… » arrivait en tête avec près de 60% des voix. Trois sections dans le département défendaient ouvertement ce texte : Saint-Quentin, Gauchy et Val d’Origny. Elles représentent à elles seules 55% des adhérents du département.

Par une basse manipulation des règles de calcul pour la représentation au congrès départemental par les « faisant office » de direction (le secrétaire et la trésorière ont démissionné courant 2017), les défenseurs de ce texte passeraient de 60% à environ 25% de délégués au congrès. Aurélien Gall, nommé « coordinateur départemental » par la direction nationale, tente avec quelques autres personnes, d’évincer les communistes, allant jusqu’à nier l’existence des sections de Gauchy et du Val d’Origny. Voir la lettre commune des 3 sections à Pierre Laurent et à Fabien Roussel ici.

Nous reproduisons ci-dessous la déclaration de la section PCF de Gauchy

La section de Gauchy dénonce les manipulations des dirigeants du PCF et ce à un haut niveau !

Dans la préparation du 38ème congrès et du congrès départemental de l’Aisne, Aurélien Gall qui n’a été élu par personne, en tous cas pas par les adhérents communistes, vient de changer le mode de représentation des sections du département de l’Aisne.

Malgré le paiement de nos cotisations et surtout notre présence active dans la localité de Gauchy, il nous refuse le droit d’être représenté au congrès départemental en tant que section. En fait il change les règles à son gré pour éviter que le texte alternatif que nous avons défendu et qui a obtenu près de 60% ne soit en fait que sous représenté au congrès.

Les statuts du PCF sont piétinés pour satisfaire des ambitions politiques personnelles, on n’est plus dans la lutte de classe mais dans la lutte de place !

Les communistes de Gauchy sont outrés de voir comment ils sont traités par les faisant office de direction départementale et nationale. Personne ne nous fera croire que Pierre Laurent n’est pas complice de cette ignominie indigne de dirigeants qui se prétendent communistes, et qui en fait refoulent au lieu d’accueillir.

Michèle Gabert, secrétaire de section de Gauchy, adhérente au PCF depuis 44 ans, militante d’entreprise dans la CGT MBK

Quel est donc l’intérêt de refuser l’existence d’une section qui chaque jour se bat pour défendre les intérêts des masses laborieuses ? Refuser l’existence d’une section ne l’empêche pas d’exister et de fonctionner en toute démocratie. La démocratie voilà un mot que ne connaissent ni Aurélien Gall et ses amis ni Pierre Laurent qui a réussi le tour de force d’être en minorité dans notre parti et qui continue sur la même ligne politique mortifère pour le PCF. Ce sont des comportements indignes et nous pensons à ces hommes qui se sont battus pour que le peuple ait des droits. Mais où est donc le parti des fusillés celui à qui on doit toutes les conquêtes sociales, les droits des travailleurs ? Nous-mêmes communistes de Gauchy qui voulons reconquérir une ville perdue à la droite alors qu’elle était détenue depuis plus de 70 ans par des communistes ! Notre secrétaire de section, Michèle Gabert, adhérente depuis 44 ans, militante à la CGT dans son entreprise, se voit balayée d’un revers de la main par un jeune loup aux dents longues qui n’a d’autres faits politiques notables qu’une candidature aux législatives en 2017 soutenue par les insoumis et une candidature des verts contre un candidat PCF.

Les trahisons mènent toujours au même résultat : les travailleurs se détournent de nous. Nous voulons reconquérir leur confiance en étant à leurs côtés dans les luttes là où le PCF remplit son rôle. Nous refusons que quiconque de nous traiter de la sorte. Les magouilles, les mensonges, les atteintes à la démocratie interne, les tripatouillages ne sont pas des méthodes acceptables dans un parti qui se doit d’être exemplaire. Nous exigeons donc que soit respecté le choix des communistes de Gauchy de se constituer en section comme le prévoit les statuts de notre parti. Nul n’a le droit de nous empêcher de participer au congrès départemental, dans le respect des règles qui étaient celles appliquées lors des derniers congrès. Etre révolutionnaire marxiste léninisme, tel est notre devoir, c’est ce à quoi nous travaillons sans aucun autre objectif que combattre le capitalisme jusqu’à sa destruction.

Fait à Gauchy le 27 octobre 2018

Michèle Gabert Francis Guézou Jean Jacques Gabert Ghislaine Jumeaux

Secrétaire, Secrétaire adjoint, Trésorier, Trésorière adjointe

Lien Permanent pour cet article : http://pcfsaintquentin.fr/pcf-02-aurelien-gall-tente-de-rayer-de-la-carte-la-section-de-gauchy-declaration-du-bureau-de-section-de-gauchy/

(1 commentaire)

  1. Nous avons connu les mêmes magouilles dans les HP il y a qqs années. Sous l’égide de MP VIEU. !!!!!!
    Le parti est aux mains d’une « élite ». Je n’y suis plus, les légalistes » ferment les yeux!!! Jus qu’où? Jusqu’à quand ?
    Vous pourriez écrire en Français!Marre de l’amerloque !!!!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.