PCF 02 : Affaire Aurélien Gall – Un communiste de Soissons écrit à sa section pour soutenir les camarades lésés

Lors de la consultation sur les textes de congrès, dans l’Aisne, le texte « PCF : reconstruire le Parti de classe… » arrivait en tête avec près de 60% des voix. Trois sections dans le département défendaient ouvertement ce texte : Saint-Quentin, Gauchy et Val d’Origny. Elles représentent à elles seules 55% des adhérents du département.

Par une basse manipulation des règles de calcul pour la représentation au congrès départemental par les « faisant office » de direction (le secrétaire et la trésorière ont démissionné courant 2017), les défenseurs de ce texte passeraient de 60% à environ 25% de délégués au congrès. Aurélien Gall, nommé « coordinateur départemental » par la direction nationale, tente avec quelques autres personnes, d’évincer les communistes, allant jusqu’à nier l’existence des sections de Gauchy et du Val d’Origny. Voir la lettre commune des 3 sections à Pierre Laurent et à Fabien Roussel ici.

Nous reproduisons ci-dessous la lettre d’un camarade de Soissons adressé à sa section pour dénoncer les méthodes des faisant office de direction départementale.

Lettre ouverte aux camarades de la section de Soissons

Certes, le texte 4 est minoritaire au résultat national. Mais ce dernier est majoritaire dans la fédération de l’Aisne. Je tiens à faire savoir que Corinne Bécourt a obtenu 2 voix sur la section de Soissons. Que cette dernière fait un travail tout à fait remarquable pour la CNL à Saint-Quentin. Sa présence sur le terrain pour le béguinage est très apprécié. Et pour la CGT, elle est très présente dans toutes les luttes pour les salariés, précaires, privés d’emploi.

Je sais qu’il ne faut pas tout mélanger, mais je tenais à le dire.

En plus, le texte 3 a certes remporté les élections mais il devra composé avec le texte présenté par le national qui de ce fait, est minoritaire.

Les banques se goinfrent encore une fois de plus de 55 milliards détournés ! Les milliards aux patrons !

Si je suis devenu adhérent du PCF : Pour lutter contre l’extrême droite, contraire à toutes mes idées de fraternité, d’égalité et de liberté. Il est temps de s’organiser, de parler d’Europe !

Ensemble !

Un militant,

Perron Bernard

Lien Permanent pour cet article : http://pcfsaintquentin.fr/pcf-02-affaire-aurelien-gall-un-communiste-de-soissons-ecrit-a-sa-section-pour-soutenir-les-camarades-leses/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.