«

»

Imprimer ce Article

Manifestation du 26 mai: les convergences de lutte montent en puissance pour gagner le retrait du projet El-Khomri!

2016 05 26 el khomri -2Valls et Hollande ont fait le pari du passage en force avec le 49-3 contre, non d’abord contre le Parlement, mais contre l’opinion publique et son expression dans la rue. La colère engendrée permet d’intensifier et d’étendre le mouvement. Les écrans réformistes disposés pour faire dévier le mouvement se dissipent un à un devant les faits. Ceux qui recherchent sincèrement, suivant des formes apparemment nouvelles et spontanées, à « changer le monde » voient que le seul moyen, c’est la lutte organisée derrière les travailleurs pour gagner le retrait de la loi El-Khomri et commencer à inverser la politique du pouvoir.

Les provocations violentes guidées ou favorisées par le pouvoir sont extrêmement inquiétantes. Elles visent à intimider et discréditer ceux qui luttent. Dans le contexte d’état d’urgence, elles laissent voir une dérive répressive très dangereuse pour l’avenir. Communistes, nous avons dénoncé dès le départ l’état d’urgence dont nous demandons plus que jamais la levée. Les syndicats, d’abord la CGT, ont pris dans l’immédiat les mesures adéquates pour renforcer les services d’ordre militants.

A la SNCF, la lutte monte en puissance nationalement contre la casse des conditions de travail, deuxième volet de la « réforme ferroviaire » destinée à livrer le secteur à la concurrence et au privé. Après la manifestation nationale, la grève des 18 et 19 mai annonce un mouvement continue vers la fin du mois. La similitude et la convergence d’intérêt avec le combat contre le projet El-Khomri sont totale: il s’agit dans les deux cas d’empêcher le démantèlement du statut du travail. A la SNCF également, les enfumages réformistes se dissipent devant les réalités. Il n’y a pas à négocier des délais dans la casse sociale! Pour tromper les cheminots, le PDG Pépy promet de conserver certaines dispositions sociales dans l’accord d’entreprise. Il veut les détourner de la lutte pour le contenu du « décret-socle » gouvernemental qui portera les conditions de travail pour tous les cheminots. L’accord d’entreprise, c’est du précaire à côté de la convention collective, qui est elle-même précaire à côté du décret-socle concédé en 2014. « Réforme ferroviaire », EL-Khomri: la hiérarchie des normes sociales est, dans les deux cas, au centre. Pas un hasard!

La convergence des luttes, naturelle, doit s’organiser d’ici la fin du mois pour CENSURER PAR LA LUTTE la politique de casse du statut du travail!2016 05 26 el khomri -22

Lien Permanent pour cet article : http://pcfsaintquentin.fr/manifestation-du-26-mai-les-convergences-de-lutte-montent-en-puissance-pour-gagner-le-retrait-du-projet-el-khomri/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>