«

»

Imprimer ce Article

Gauchy : Fermeture de l’école Georges Herbin en projet, les parents mobilisés

georges herbinIl n’aura pas fallu longtemps au nouveau maire de Gauchy pour se dévoiler. A peine 2 ans après son élection, il accompagne déjà la fermeture d’une école. Un peu plus loin, d’autres habitants se lèvent contre les mesures d’interdiction de stationnement près de leur domicile, le renouveau a un goût amer. Dernière le vernis sécuritaire (mise en place d’une police municipale coûteuse, inefficace et répressive pour les riverains…), Jean-Marc Weber, soutien affirmé de Xavier Bertrand et de ses satellites, met en place les politiques des gouvernements contre l’intérêt de la population.

La nouvelle est tombée ces derniers jours, la Direction académique de l’éducation nationale de l’Aisne, avec le soutien de la municipalité de Gauchy, souhaite fermer l’école maternelle Georges Herbin (2 classes). Le projet de fermeture est bien ficelé et préparé de longue date dans le dos des habitants (qui n’ont pas voté pour voir fermer des écoles). La municipalité dévoile déjà un autre projet pour le bâtiment public. Les élèves devront se déplacer plus loin et les enjeux vont bien au delà.
A l’instar de l’hôpital public, la gestion des écoles publiques répond de plus en plus à une logique financière au dépend des intérêts de la population. Chaque année, de nombreuses écoles ferment dans les villages au profit de grosses structures centralisées dans un chef lieu. La stratégie n’est pas sans conséquence pour les familles et les territoires concernés : rupture du lien école-famille, mort des villages, sur-effectifs, coût du transport pour les familles et les collectivités, modification des rapports enseignants-enfants… Elle renforce aussi les inégalités territoriales en créant des villages ou quartiers chics avec école et d’autres, de plus en plus dépourvus de services publics.
L’objectif est toujours le même : viser la suppression de postes, ici d’enseignant. 
Au delà du coût de fonctionnement du bâtiment public (bien souvent remplacé par le coût du transport), c’est bien le coût en personnel (à la charge de l’état) qui est l’objectif visé. Il est beaucoup plus facile de supprimer une classe dans une école qui en compte 20 que dans une école qui en compte 4. La répartition des 25 élèves en surplus se fait plus aisément sur les 19 classes qui restent que sur les 3 (1 à 2 élèves supplémentaires dans le premier cas contre plus de 8 dans le second).
Même si le gouvernement PS a suspendu les suppressions de poste dans l’éducation (tout en s’attaquant à d’autres pans du système éducatif avec la réforme des rythmes scolaires et la réforme du collège, entre autre), il ne fait aucun doute qu’il prépare le terrain aux prochains gouvernement pour continuer la casse de l’école publique. PS et LR (UMP) se répartissent bien les rôles pour détruire les services publics, répondant ainsi au directives de l’Union européenne.
Depuis 4 ans, le gouvernement a voté des nouveaux cadeaux fiscaux représentants plus de 40 milliards d’euros par an pour le grand patronat. Sarkozy avait supprimé plus de 70.000 postes d’enseignant, soit une « économie » estimée d’environ 2 milliards. Nous sacrifions l’avenir de nos enfants et de notre pays pour engraisser une minorité de nantis.
Héritage de la révolution et des luttes, le peuple a su imposer le progrès social pendant de nombreuses années. Les bâtiments publics scolaires accueillant les élèves ont été construits sur tout le territoire, au plus proche de la population, pour répondre à une volonté d’éducation gratuite pour tous. Dans une région sinistrée, où le taux d’illettrisme est parmi les plus hauts de France, aucun discours ne peut justifier la fermeture d’une école.
Communistes, nous nous opposons à ces politiques antisociales. Nous participons à la construction et au développement des luttes aux côtés des parents, des professionnels de l’éducation et de la population pour contrer les plans des gouvernements de droite comme de gauche au service des monopoles. Nous nous mettons entièrement à disposition, de la population, avec nos moyens humains et matériels, à Gauchy comme ailleurs, pour faire échouer les manoeuvres des politiciens et des administrations à leur solde.
Pour développer la mobilisation, contactez la section de Gauchy : pcfgauchy@gmail.com

Lien Permanent pour cet article : http://pcfsaintquentin.fr/gauchy-fermeture-de-lecole-georges-herbin-en-projet-les-parents-mobilises/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>