«

»

Imprimer ce Article

Gare de Saint Quentin : contre les suppressions de train, votez Corinne Bécourt

tract sncfContre les suppressions de train

Contre la dégradation générale du service SNCF

Retards, annulations, pannes,…

Se rendre sur son lieu de travail ou juste voyager devient de plus en plus compliqué pour les usagers de la gare de Saint Quentin

Saint-Quentin-Creil-Paris : c’est retards, pannes, annulation de train tous les jours. C’est le résultat du processus de privatisation de la SNCF. St-Quentin-Cambrai : oui aux trains, non aux autocars. St-Quentin-Paris : recrutements et entretien des lignes. Avec les cheminots pour le service public SNCF !

Le démantèlement de la SNCF se fait sentir dans l’Aisne particulièrement. Ce n’est pas la faute du climat mais de la politique de privatisation! Regardons le désastre en Grande-Bretagne !

La suppression des trains au profit du «tout TGV» devient la norme au détriment des lignes locales, des lignes utilisés par ceux qui travaillent et qui voyagent car ils n ont pas le choix…

Le Fret (transport de marchandise) s’est effondré au profit du transport par camions. Il suffit de se rendre au dépôt de Tergnier pour constater le nombre de camions entrant et sortant à longueur de journée. La destruction du Fret contribue à la faillite organisée de la SNCF pour mieux préparer les casses à venir, la libéralisation et les hausses de taris.

Disons NON aux directives européennes de liquidation des monopoles publics que reprennent les gouvernements en France. Se déplacer, voyager, cela ne peut être qu’un service public entièrement nationalisé, au service de la population et non du profit.

Exigeons :

Le monopole public des transports ferroviaires, acquis en 1937, confirmé à la Libération, est plus que jamais la forme optimale d’organisation pour la réponse aux besoins. La concurrence n’est qu’un leurre visant à faire le lit d’oligopoles privés tout en saignant les usagers et les contribuables pour les infrastructures. Le monopole public SNCF existe encore quasiment, de fait. La défense et la reconquête du service public nationalisé SNCF.

Suppressions d’emploi -2000 en 2015 -,

Une hausse des prix de plus de 50% en 15 ans

En 15 ans, le prix du billet de train a augmenté de plus de 50% en moyenne, le simple échange de billet va maintenant être payant !

Du côté politique, il n’y a plus aucune illusion à se faire sur un changement de politique électoral à «gauche». Les députés PS «frondeurs» ou «écologistes» sont démasqueé, ils ont voté comme un seul homme la casse de la SNCF. Dans les régions – on l’a voté en novembre 2015 après la dangereuse «réforme territoriale» , les exécutifs de «gauche» rentrent dans la logique des appels d’offres et de la mise en concurrence. Ils cautionnent la suppression des contrôleurs dans les TER et les suppressions de trains.

Le gouvernement a peur des cheminots et de leur mobilisation.

Les cheminots, ceux de Saint-Quentin et de Tergnier, ont élevé la lutte contre la « réforme » ferroviaire en 2014.

Les communistes sont seuls à s’y être opposés avec eux.

Usagers, soutenons la suite de leur bataille !

Lien Permanent pour cet article : http://pcfsaintquentin.fr/gare-de-saint-quentin-contre-les-suppressions-de-train-votez-corinne-becourt/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>