«

»

Imprimer ce Article

Fermetures de classes – 31 mars 2008

Intervention au Conseil Municipal du 31 mars 2008
sur les fermetures de classes

 

 

« Monsieur le Sénateur Maire, Mesdames Messieurs les Conseillers municipaux.

 

Vous n’êtes pas sans savoir que des classes sont en passe d’être fermées à Saint-Quentin (Ecole Jean Macé, Ecole Paringault, Ecole maternelle des Patriotes, Ecole Paul Bert, Ecole maternelle Camille Desmoulins). Deux regroupements « maternelle-primaire » sont également prévus (école Corette et école des Girondins).

Alors que la population est en difficulté, que le taux de chômage avoisine les 12%, il est dramatique de fermer des postes, notamment en Zone d’Education Prioritaire, ceci ôtant des chances de réussite pour les élèves.

Nous savons très bien que les fermetures vont de paire avec la baisse de l’accueil des Toutes Petites Sections. Or, la scolarisation des élèves dès 2 ans favorise leur réussite, notamment pour les populations les plus en difficultés.

D’autre part, ces fermetures contribuent à l’accroissement des effectifs dans l’élémentaire, ce qui tend à augmenter les écarts de réussite entre les élèves[1].

Alors que des classes vont fermer, le gouvernement a su trouver un million d’heures supplémentaires  pour les stages de remises à niveaux des CM1-CM2 qui se dérouleront durant les vacances de pâques. Or, il est démontré que la difficulté doit de résoudre sur le temps scolaire[2].

Aussi, parce que la jeunesse de Saint-Quentin est notre plus importante richesse, nous proposons au Conseil Municipal une motion pour demander aux autorités de mettre les moyens de sa réussite scolaire.

Motion :

A l’adresse de Monsieur l’Inspecteur d’Académie, de Monsieur le Recteur et de Monsieur le Ministre de l’Education Nationale.

 

Vous n’êtes pas sans connaître les conséquences scolaires des difficultés sociales  des élèves. La situation à Saint-Quentin est de ce point de vue particulièrement alarmante. C’est pourquoi, nous attirons votre attention sur les mesures de carte scolaire qui risquent de compromettre l’avenir de nos enfants.

Les élèves de deux ans doivent être accueillis à l’école maternelle dans des conditions acceptables.

Les effectifs de classe doivent permettre la réussite de tous les élèves.

 

Nous vous demandons par conséquent de réexaminer l’ensemble des mesures de carte scolaire à Saint-Quentin, de ne pas fermer la classe lorsqu’elle est nécessaire pour l’accueil des 2 ans et de garder tous les moyens en poste à Saint-Quentin. »

 

 

[1] Etude de Thomas Piketty

[2] Etude de Bruno Sucho (IREDU) et rapport Glasman

 

Retour à la page des interventions

Lien Permanent pour cet article : http://pcfsaintquentin.fr/fermetures-de-classes-31-mars-2008/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>