Fédération PCF 02 : Aurélien Gall tente sournoisement de confisquer le pouvoir – Déclaration du bureau de section du Val d’Origny

Lors de la consultation sur les textes de congrès, dans l’Aisne, le texte « PCF : reconstruire le Parti de classe… » arrivait en tête avec près de 60% des voix. Trois sections dans le département défendaient ouvertement ce texte : Saint-Quentin, Gauchy et Val d’Origny. Elles représentent à elles seules 55% des adhérents du département.

Par une basse manipulation des règles de calcul pour la représentation au congrès départemental par les « faisant office » de direction (le secrétaire et la trésorière ont démissionné courant 2017), les défenseurs de ce texte passeraient de 60% à environ 25% de délégués au congrès. Aurélien Gall, nommé « coordinateur départemental » par la direction nationale, tente avec quelques autres personnes, d’évincer les communistes, allant jusqu’à nier l’existence des sections de Gauchy et du Val d’Origny. Voir la lettre commune des 3 sections à Pierre Laurent et à Fabien Roussel ici.

Nous reproduisons ci-dessous la déclaration du bureau de section des communistes du Val d’Origny.

Nous avions rendez-vous pour la réunion des candidatures pour le congrès départementales de l’Aisne du 3 novembre au siège de la la fédération à tergnier, ce lundi 22 octobre ! Notre secrétaire de Section, Gauthier Ducos, s’est rendu sur place pour représenter la section du Va d’Origny. Aurélien Gall a annoncé dès le début de la réunion la non reconnaissance de notre section pour une délégation au prochain congrès du 3 novembre !

Notre section a été créé dans le respect des statuts du PCF ! Création en AG en 2016 avec les camarades du Val d’Origny, réunions pour recréer une activité militante régulière, création de tracts pour dénoncer la délocalisation d’une partie des salariés du site de Tereos à Origny Ste-Benoite vers le site de Moussy le vieux, réunions publiques avec le parti communiste belge, Emmanuel Dang Tran (membre du CN), des agriculteurs et des salariés subissant la fin des quotas sucriers. Nous avons versé nos cotisations dont une partie a été remise en personne à Aurélien Gall (interim secrétaire fédéral) lors d une rencontre en septembre 2017 au siège de la section de St Quentin (nous avons toujours le PV signé). La section du Val d’Origny a voté sur la consultation du texte du congrès, le PV est d’ailleurs signé par Aurélien Gall. La secrétaire ADF nous a envoyé la liste où nous sommes reconnu comme une section à part entière !

Nous demandons à la fédération de l’Aisne de justifier ce refus à des militants communistes organisés du droit d’être reconnu comme une vraie section et d’être représentés comme tels au congrès départemental. Signataires déclarés du texte alternatif n°3 (reconstruire le PCF…), arrivé majoritaire dans l’Aisne, nous n’y voyons qu’une justification politique : des obscurs calculs de place de délégation dans le but de préserver la ligne national dans le département, ligne qui mène le dernier outil politique ouvrier dans le mur !

Le bureau de section du Val d’Origny

Lien Permanent pour cet article : http://pcfsaintquentin.fr/federation-pcf-02-aurelien-gall-tente-sournoisement-de-confisquer-le-pouvoir-declaration-du-bureau-de-section-du-val-dorigny/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.