Démocratie, stop à la casse du PCF – Lettre à Pierre Laurent et au CN par les communistes de Saint Quentin

affiche pcf

Chers camarades,

Xavier Bertrand, élu président de la Région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, a démissionné de son poste de député de la circonscription de Saint-Quentin dans l’Aisne, mardi 12 janvier à minuit. Une élection législative partielle sera donc convoquée avant le 12 mars prochain.

A notre connaissance, la réunion du Conseil national des 16 et 17 janvier n’a pas abordé cette question. La prochaine réunion du CN, prévue les 5 et 6 mars, se déroulera après la date limite du dépôt des candidatures.

Or, selon les statuts du PCF, c’est le CN qui doit trancher sur les candidatures aux élections législatives.

Nous attirons votre attention sur l’enjeu national de cette élection, au delà du contexte général, vu la personnalité de Xavier Bertrand et les très préoccupantes prétentions du FN dans cette circonscription.

Notre section couvre un territoire représentant les trois-quarts de la population de la circonscription. Notre action croissante, ces dernières années, l’implication de nos dirigeants et de nos élus municipaux sont reconnues dans les entreprises, les quartiers et les campagnes – dramatiquement frappés par la crise – du Saint-Quentinois.

Soucieux de prolonger nos luttes, dans la suite des bons résultats des élections municipales et cantonales, nous avons l’intention de proposer des candidats PCF à la législative partielle, en l’occurrence celles de Corinne Bécourt, responsable de la section, travailleuse sociale, syndicaliste et militante pour le droit au logement et celle d’Olivier Tournay, enseignant, militant syndical, conseiller municipal et principal opposant à Xavier Bertrand à Saint-Quentin.

Mais, pour l’instant, malgré les statuts du Parti, il n’y a pas eu d’appel à candidatures lancé par la direction départementale du PCF 02. Bien au contraire, à la réunion du Conseil départemental du 20 janvier, le secrétaire, Benoît Roger, a unilatéralement fait retenir comme candidat Gérard Brunel, porte parole aux élections de l’exécutif départemental, retraité de 68 ans, résidant à Flavy Le Martel et de Nathalie Le Meur Bendif résidant à Gauchy.

Nous considérons que cette précipitation politique est dangereuse et est contraire aux intérêts du PCF, en premier parce qu’elle va à l’encontre des luttes des communistes sur le terrain.

Notre assemblée Générale, réunie ce jour à décidé à l’unanimité de confirmer les candidatures communistes présentées par le PCF de Corinne Bécourt et Olivier Tournay.

Les derniers scrutins dans le pays, notamment départementaux et régionaux, ont vu des candidatures du PCF diluées dans des combinaisons diverses, allant jusqu’à des « écologistes » pro-européens. Nous ne voyons pas pourquoi ces formules et cette ligne politique devraient être imposées aux communistes partout, encore moins après les très mauvais résultats.

C’est pourtant le seul argument que la direction départementale nous a avancé pour s’opposer au respect des règles de la vie du Parti et proposer d’autres candidatures

Aussi, chers camarades, nous vous demandons en tant que dirigeants de veiller au respect des droits des adhérents du PCF dans l’Aisne et, en tant que décisionnaires, d’entendre, après consultation, les propositions émanant des communistes du Saint-Quentinois.

A 80 km des Goodyear d’Amiens, à 20 km des Sapag de Ham, au cœur des luttes moins médiatisées de notre agglomération, il serait malheureux que des combinaisons politiciennes entravent la diffusion des idées communistes et le développement de notre organisation de classe.

En attendant vos réponses, s’il vous plaît rapidement vu les délais et le travail de mise en marche des militants,

Soyez assurés de notre opiniâtreté à faire vivre et renforcer le Parti,

 

Bien fraternellement,

Pour l’Assemblée générale de la section du PCF Saint-Quentin, réunie le 21 janvier 2016,

Corinne Bécourt, secrétaire de Section

Lien Permanent pour cet article : http://pcfsaintquentin.fr/democratie-stop-a-la-casse-du-pcf-lettre-a-pierre-laurent-et-au-cn-par-les-communistes-de-saint-quentin/

(1 commentaire)

    • GARCIA Joseph on février 10, 2016 at 4:43
    • Répondre

    Camarades de la Section de Saint QUENTIN JE SOUTIENS ACTIVEMENT votre action et la désignation de 2 camarades de votre territoire pour la partielle suite à la démission de X. Bertrand. Les pratiques de la direction départementale comme nationale sont un scandale par l’atteinte manifeste au fonctionnement du PCF .Le Front de Gauche s’avère être une impasse et est en échec partout du fait de pratiques opportunistes sans fond de classe. J’ai le grave sentiment que le PCF court à sa propre disparition en s’alignant sur les politiques de l’Union Européenne (il faut en sortir !!), en ne se démarquant pas véritablement du PS, en abandonnant dans les faits la lutte des classes et en se coupant des travailleurs et des milieux populaires. Les résultats du PCF aux Régionales – après d’autres – et sauf exceptions est significatif d’une situation dramatique pour notre peuple et notre pays.
    Fraternellement à vous camarades de ST QUENTIN.
    JO GARCIA retiré du PCF après 40 ans de militantisme très actif MAIS COMMUNISTE POUR TOUJOURS !!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.