«

»

Imprimer ceci Article

Vœux 2017 de la Section PCF de Saint Quentin

1319178622_B9710961927Z.1_20170129164610_000_GQF8E07UN.2-0PCF SAINT QUENTIN

DISCOURS VŒUX – Corinne BECOURT

VENDREDI 27 JANVIER 2017

 

Merci à tous pour votre présence

 

Passer le cap de 2016 à 2017, c’est aussi regarder dans le rétroviseur.

 

2016 à Saint-Quentin, le Parti Communiste français, confirme son action en continu sur le terrain et dans les luttes et confirme son développement.

 

Organisation de masse avec plus de 200 adhérents, 2016 a été l’année de notre Congrès, moment important de démocratie interne qui a permis aussi de valider nos orientations politiques et de réélire notre direction pour 3 ans.Ce fut aussi l’année de combats importants, dont la bataille contre la loi El Khomri, attaque grave contre le code du travail, le temps de travail, les conditions de travail, un recul en arrière qui aura de graves conséquences pour tous les salariés et ce, dès cette année.

Les communistes de la section auront  été de toutes les grèves, sur toutes les manifs à Paris, à Laon et Saint-Quentin. En 2017 ce combat ne doit pas être abandonné.

 

D’ailleurs à ce sujet, une pétition que nous soutenons est en cours, celle du Groupement national « sauvons la médecine du travail »

2017, l’article 102 de la loi El Khomri entre en application. Il supprime l’obligation de la visite médicale d’embauche de la médecine du travail pour tous. Les salariés qui ne sont pas exposés à des risques particuliers n’auront plus qu’un entretien avec un infirmier, appelé « visite d’information et de prévention (VIP) ». Il aura lieu pendant leur période d’essai.

L’objectif de la VIP est de trier les salariés selon leur état de santé et ceci sans examen médical. Ceux, les plus nombreux, dont la VIP n’aura pas jugé que leur état de santé nécessitait une visite médicale, pourront présenter à leur employeur une « attestation de suivi ».

Ceux qui auront été « identifiés » par la VIP comme ayant un état de santé nécessitant un examen médical seront sans délai examinés par le médecin du travail. Ceux-là seuls recevront un avis d’aptitude ou d’inaptitude transmis à l’employeur.

Après la visite auprès du service de santé au travail, l’employeur pourra donc facilement distinguer les salariés disposant d’une attestation de suivi (sans souci de santé apparent) de ceux qui auront la fiche d’aptitude du médecin du travail (possibles soucis de santé). Il pourra alors décider l’embauche définitive du salarié, sans hésitation s’il lui remet une attestation de suivi. Mais il s’interrogera forcément sur l’existence d’un problème de santé s’il s’agit d’un avis médical, même d’aptitude.

La loi El Khomri instaure donc la discrimination des salariés à l’embauche sur la base de leur état de santé. Elle place le médecin du travail, quoi qu’il fasse, en position de délateur trahissant le secret médical. Son article 102 doit être abrogé.

2016, fut marqué aussi par des attaques graves  contre nombre de syndicalistes, notre soutien fut complet et actif auprès des syndicalistes CGT Goodyear , nous irons à Amiens, à Paris.

Mais le constat est amer ; Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir ». La preuve à Amiens.

Le jugement rendu par la cour d’appel d’Amiens à l’encontre des 8 ex-salariés de Goodyear est insupportable. Une relaxe et sept condamnations à des peines de 2 à 12 mois de prison avec sursis, avec inscription sur le feuillet n°2 du casier judiciaire et 5 ans de mise à l’épreuve.

Alors que pour les notables, la grande bourgeoisie,  coupables ou complices de détournement de centaines de millions d’euros, la justice se déclare incompétente et/ou ne dispense de peine.

 

Absolution complète aussi, pour les patrons de Continental, PSA, Goodyear et des dizaines d’autres qui plongent dans le chômage et la misère des milliers de salariés.

 

Une pensée pour le petit cousin de Mme Macarez, Maire de St Quentin, Mr Mulliez, Patron des magasins Auchan, 3ème fortune de France, exilé en Belgique pour ne pas payer d’impôts.

La  nausée nous envahit face à tous ces grands patrons qui profitent largement des cadeaux CICE -PACTE DE RESPONSABILITE des gouvernements socialistes.

 

A Auchan les salariés, travaillent le dimanche pour des queues de cerises et Mulliez, lui, se repose en Belgique

2016 : c’est aussi la lutte contre les expulsions avec la CNL, contre les conditions de logements indignes, ce n’est pas acceptable, ce n’est plus possible que des familles, des précaires, des salariés, des retraités se retrouvent  à la rue. 2017 évidemment on continue : NON AUX EXPULSIONS, solidarité !

 

2016 c’est  des milliers de tracts diffusés, des centaines d’affiches collées. Les quartiers, les marchés les entreprises, mais plein de fraternité et de convivialité en continue ou lors de nos repas, la fête des libertés et bien sur la fête de l’Humanité à Paris où Saint-Quentin bénéficie d’une renommée nationale.

Je pense aussi à notre action au 1er mai et  la vente du Muguet, les vendredis camarades et une annonce dès aujourd’hui de celui du 17 février, dans la continuité de nos réunions « militants en entreprises », avec la camarade Florence, inspectrice du travail, la loi El Kohmri elle l’a étudiée, épluchée. Avec elle nous verrons comme se rebiffer.

 

2016 c’était aussi une législative partielle, où des dirigeants, sans foi ni loi, ont présenté des candidatures contre le choix des communistes et/ou la volonté, était de tout faire pour nous faire taire, nous écraser. Ils ont tout raté. Nous sommes là et nous repartons au combat.

DES COMMUNISTES DEBOUT ET REBELLES OUI nous confirmons!

 

Mais alors  qu’est-ce qui fait avancer les communistes ? La potion magique ? Non, ça ce n’est qu’à la fête de l’Huma…

 

C’est surtout, la rage, la colère au plus profond de chacun d’entre nous, un refus de subir ou de voir subir des camarades qui sont debout la tête bien haute, que l’on ne fait pas taire, et surtout des camarades UNIS – SOUDES ET ORGANISES .

 

Des communistes qui ne supportent pas les injustices d’où qu’elles viennent, des communistes qui ont bien identifié leur ennemi « LE CAPITALISME ».

 

Des communistes qui disent NON que  ce soit à  l’ex-gouvernement Sarkozyste avec X.bertrand en tête  , ex ministre du Chômage, UMP-LR, NON aux gouvernements PS, frondeurs y compris , qui ont voté le CICE, le PACTE DE RESPONSABILITE, qui s’attaque à la SECU, à notre système de protection sociale et amplifie la casse des gouvernements précédents .

  • c’est parti.

Je remercie très sincèrement, les 177 membres du PCF  qui  ont désigné Olivier et moi même comme candidats à l’élection législative.

 

Quelle belle preuve de confiance, la plus belle et la PLUS GRANDE DES légitimités à nos candidatures.

 

Donc on  y va !

Sans ambages, sans tourner autour du pot, nous sommes en campagne.

Dans une campagne inscrite dans les luttes, contre ce système qui broie, en campagne pour dire ce que nous avons à dire à tous ces incompétents qui nous dirigent, en campagne pour ces patrons qui exploitent et maltraitent, en campagne :

Pour le droit du travail, le statut des salariés du privé comme du public, pour les salaires. La loi El-Khomri est une étape qui annonce pire dans la déréglementation, l’individualisation des contrats de travail (auto-entreprenariat, intérim …). Plus que jamais, nous nous battons pour le relèvement du SMIC et des salaires dans des conventions collectives reconnaissant les qualifications.

Pour la défense et la reconquête du financement de la sécurité sociale. La menace est considérable pour les allocations familiales avec l’idée propagée d’une suppression des cotisations patronales famille. Le projet, venant de droite et de « gauche » et de Mélenchon, de fusionner CSG et impôt sur le revenu est gravissime. L’établissement de la retenue à la source de l’impôt sur le revenu, habilement placée à cheval sur les quinquennats, prépare le terrain.

Elle est indéfendable menaçant le recouvrement, la confidentialité, la trésorerie des entreprises (tout en maintenant la déclaration annuelle de revenus).

Pour la défense et la reconquête des grands services publics avec le retour aux grands monopoles publics conquis à la Libération.

Pour la rupture avec l’Union Européenne du capital, le rejet de ses directives, l’abandon de l’euro.

Pour une politique de paix, la sortie de l’OTAN et des politiques extérieures de l’UE, pour la réduction des dépenses militaires, le retour en France de tous les soldats français engagés dans les guerres impérialistes à l’étranger.

Notre mobilisation dans les quartiers et les entreprises, sur la base des problèmes locaux et des luttes locales, sera animée par ces priorités.

Dès aujourd’hui, je vous donne aussi rendez-vous les 8 et 9 juillet 2017 à notre Fête des Libertés, année anniversaire ou nous fêterons ses 40 ans  mais aussi les 100 ans de la révolution d’Octobre ou les soviets renversèrent le systéme.

Ne soyons pas de simples citoyens, comme certains voudraient nous  y cantonner, ça ne suffit pas, le patron, la bourgeoisie, les socialistes, tous ils sont aussi citoyens.

« Le citoyen, c’est celui qui participe de son plein gré à la vie de la cité. Il partage avec ses concitoyens le pouvoir de faire la loi. le pouvoir d’élire et, le cas échéant, d’être élu. Si tu fais la loi, il est normal que tu lui obéisses.

 

Soyons plus !

En cette année 2017, pas de reniements. OUI, il y a des exploiteurs et des exploités, OUI il y a 2 classes, aucune abnégation, détournement de notre combat, soyons communistes révolutionnaires.

 

Amis, camarades présents ici ce soir, si vous  n’avez pas encore franchi le pas, rejoignez nous,  adhérez !

 

Au nom du Parti Communiste Français je vous souhaite à tous une très bonne année 2017, une année de luttes et révolutionnaire.

FacebookTwitter

Lien Permanent pour cet article : http://pcfsaintquentin.fr/voeux-2017-de-la-section-pcf-de-saint-quentin/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>