«

»

Imprimer ce Article

Soutien d’Alain Girard, ancien secrétaire de la Section PCF de Valenton, militant syndical depuis 1976

10682277_10201976711378287_342410517699069286_oSAINT QUENTIN
Pourquoi je soutiens les candidatures de Corinne Becourt et Olivier Tournay.

57 ans, militant comité action lycéen Péronne à l’age de 11 ans militant CP LEP collégiens du technique dans le Nord de 75 à 76 syndiqué et élu brasserie en 76, création du syndicat dans l’entreprise. ancien dirigeant de la JC de Roubaix et des jeunes dans le Nord. Militant comité de soldats de 78 à 79. Réintégré dans son entreprise après mouvement de grève à retour du service. Entreprise autogérée après dépot de bilan durant 18 mois. Interdit d’embauche NPDC. Exil en RP en 86, création du syndicat dans la nouvelle entreprise. Constamment élu depuis 1976 , secrétaire de CE puis délégué syndical, animateur de la grève du personnel en 95 et porte parole intersyndicale. 2 mises à pieds conservatoires avant licenciements, réintégrés les deux fois. Ancien militant du secteur immigration avant sa dissolution par Thibault, militant AFPS et France Kurdistan. Ancien secrétaire de la section de Valenton dans le 94. Exclu du PCF pour avoir soutenu un texte alternatif. Réintègre le PCF pour lutter contre le TCE, la constitution Giscard, en 2005.

Je suis syndicaliste, militant de la cgt et élu depuis 1976. J’ai tout vu de la part du PS ou plutot je croyais avoir tout vu. Aujourd’hui celui-ci nous nous entraîne dans le puit sans fond de la collaboration avec et au profit du capital.
Comment en tant que militant de la cgt pourrais je justifier à celles et ceux qui partagent ma vie au travail qu’il faut se rallier au PS au second tour d’une élection alors qu’ils en prennent plein la tête de la part d’un pouvoir soutenu par la quasi totalité des membres de ce parti hormis quelques électrons lâchés de manière à capter notre colère.

Je découvre chez ces camarades picards une campagne communiste, tout y est, nationalisations, rupture avec le capital, projet de société.
Tout est là pour ouvrir une perspective politique à mon combat de militant de la cgt. J’ai ma caisse à outils pour ouvrir sur l’espoir, cela n’a pas de prix.

Corinne et Olivier portent également la fidélité au combat de nos aînés, des Communards aux FTP, ils sont la continuité du Front populaire, de nos Brigades internationales, ils sont tout cela.

Ils ont en face les fachos, les gauchos, un patron, une droite qui a tout les pouvoirs régionaux grâce à ce même parti socialiste…

Ils ont à combattre ceux qui répondent présents à l’appel d’un Cambadélis pour mieux vous, nous museler.. Ils sont la voix des bobos parisiens genre sénateur repu et gavé, loin du vrai Paris et de ses pavés. Ceux là étaient à la pêche le jour de soutien aux camarades de GOODYEAR AMIENS NORD à Nation.

Alors je soutiens ce duo infernal et dérangeant. Infernal parce que je les connais, ils sont de tous les bons coups comme quand le PCF avait des ouvriers en tête, dérangeant car ils donnent le coup de pied dans la fourmiliere du renoncement.

Je les soutiens parce que picard comme eux, je suis têtu comme un Maxime Gremetz, parce que cette terre picarde à donné le jour à Graccus Babeuf et qu’ils portent l’idéal du parti du travail avec force et honneur.

Lien Permanent pour cet article : http://pcfsaintquentin.fr/soutien-dalain-girard-ancien-secretaire-de-la-section-pcf-de-valenton-militant-syndical-depuis-1976/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>