«

»

Imprimer ce Article

Soirée des voeux 2016 du PCF Saint Quentin : grande réussite sur fond de rassemblement pour la lutte des classes

12646623_737759356355273_1332811385373681767_oDiscours de Corinne Bécourt

Secrétaire de section

Saint-Quentin le 29/01/2016

Merci à tous d’être la, merci à la presse et d’emblée meilleurs vœux pour cette année 2016.

Meilleurs vœux pour un monde de paix et de justice.

Cette soirée des voeux c’est aussi l’occasion de revenir sur l’année 2015, une année terrible, qui débuta par les odieux attentats au siège de la rédaction du magazine Charlie-Hebdo,

Ces mouvements de haine, le fascisme islamiste, l’extrême-droite, les nouvelles formes de racisme se développent sur un terreau fertile, en France et dans le monde. Ce terreau, c’est la détresse sociale croissante du monde du travail, de la crise du capitalisme dont le capitalisme nous fait payer les frais avec les politiques menées par les gouvernements successifs en France.

Ce terreau, c’est les politiques du capital et du patronat exploitant toutes les différences et appartenances pour mettre en concurrence les travailleurs les uns contre les autres, dans notre pays, comme au plan international.

C’est celle de l’Union européenne qui casse les droits sociaux partout, mais notamment à l’est pour en faire un réservoir de main d’œuvre à vil prix, qui opère une sélection sordide, inhumaine, meurtrière au sud pour recruter des immigrés dans les pires conditions.

Que d’hypocrisie, de discours ambigus, assimilant notamment immigration et chômage, immigration et insécurité, voire immigration et terrorisme chez les politiciens qui nous gouvernent, de droite ou de « gauche », tout prêts en même temps à flatter des lobbys électoraux religieux localement.

C’est maintenant évident aux yeux de tous : en bombardant en Irak et en Syrie, l’intervention des impérialismes américains et européens ne recherche pas un règlement des conflits.

Elle a rééquilibré les forces des belligérants et perpétué la guerre.

Elle s’inscrit maintenant dans le cadre d’une lutte d’influence avec la Russie plus que jamais sur fond de concurrence pour le contrôle des richesses énergétiques.

Leurs alliés, les dictatures obscurantistes du Golfe, ou l’impérialisme turc se cachent à peine de soutenir Al Qaïda ou Daech.

Nous appelons plus que jamais à l’arrêt des bombardements français. Nous appelons encore plus que jamais au retour à la paix ; a contrario de la direction du Parti qui a approuvé l’intensification d’une guerre impérialiste et l’état d’urgence.

Oui les députés « Front de gauche » ont approuvé la prolongation de l’état d’urgence et l’intensification des bombardements en Syrie.

L’état d’urgence, nous le condamnons il est destiné à réprimer la contestation du système dominant dans la société française et n’a rien à voir avec la lutte contre le terrorisme.

D’ailleurs, dans cette lutte pour la paix, notre parti va sortir une nouvelle affiche sous peu « de l’argent pour les salaires pas pour la guerre ».

12615566_737759533021922_4783944291503441110_o2015 ce fut aussi les élections départementales et régionales, le constat national est terrible pour la stratégie «  PCF – front de gauche » qui payera le prix fort de ses compromissions avec le Parti Socialiste.

La fédération de l’Aisne dans la lignée du national, ira jusqu’à présenter des duos PCF-PS, comme sur Hirson avec Ginette Devaux et Jean Jacques Thomas, ou à ne présenter personne devant des personnalités socialistes.

Avec une conséquence importante, un groupe  « front de gauche – ELLV » sans toujours aucun débat, aucun avis des communistes et ou la fédération l’annonce 8 mois âpres de façon anodine dans son journal. Le PCF est effacé encore une fois .

Le revers est sérieux pour ceux qui mènent la lutte des places au lieu de la lutte des classes.

Immanquablement, ces combines amènent à incompréhension et rejet de la politique par le peuple, l’abstention bat des records, et nos leaders continue sur le chemin serpentueux de la désespérance, avec pour finalité comme aux régionales « appeler à voter pour la droite afin de battre le front national ».

Cela ne peut plus durer !

A saint-Quentin, nous avons tenu la barre, 3 cantons, 12 candidats présentés par notre section PCF, sur une ligne politique de rupture, sans cacher notre étiquette et fort de porter notre emblème le marteau et la faucille. Et cela malgré encore une fois, la présentation de candidature de division du front de gauche.

Les résultats laisse apparaitre une bonne progression sur Saint Quentin ville et une bonne perspective pour les élections municipales, sur Vermand, un secteur ou il nous semblait difficile d’atteindre les 5%, nous dépassons la barre des 6%.

12622035_737758486355360_531089577923377860_o2015, sera aussi l’année des régionales avec l’ascension par dépit de xavier Bertrand à la tête de la nouvelle région.

Malgré ses promesses aux st quentinois, il quittera son poste de maire, non cumulard, rions, il garde la présidence à la communauté d’agglomération.

Durant ces régionales notre section sans relâche mena le combat contre le fn et réussie à rassembler plus de 30 camarades pour une journée de mobilisation dans les quartiers, afin de contre carrer la venue de Marine LEPEN, une belle réussite qui nous valu un reportage de France 3. Le NON NON au FN, n’est plus suffisant.

Encore une fois dans l’Aisne, la stratégie électoraliste du front de gauche coutera beaucoup, l’accord tant sollicité et contre nature, non conclu « eelv (pro europeen)–front de gauche-pg, aura mobilisé beaucoup d’énergie et déçu nombre de communistes, voir la tête de liste au soir du 1er tour lancer direct un appel au socialistes décevra aussi nombre de camarades .

Voir le secrétaire départemental, sur le site (sans son étiquette, une chance pour nous) avec comme sloggan « démocratie et sécurité » à donné des sueurs froides à beaucoup d’entre nous.

Le résultat pour l’Aisne 4.4% .

Une catastrophe dans les campagne mais aussi les villes ouvrieres de notre département, Hirson 3.22% Tergnier 10.45, château thierry 5.91, Soissons 3.95, Laon 5.11, Chauny 5.87, Gauchy 8.47, alors que cette ville a été si longtemps une mairie communiste, Saint-Quentin 3.67 %.

A saint Quentin nombre de personnes nous interpellent, vous êtes comme les autres, vous vous ralliée au PS, le discours de la direction nationale et départementale du PCF, rend difficilement audible le positionnement clair de notre section, il va falloir nous faire entendre encore plus fort.

2015, c’est aussi pour notre section une année de luttes et de mobilisations et d’échanges comme le développement des vendredis camarades, dont certains marquant, celui sur la situation kurde, sur le coût du capital avec Antoine, et bien sûr celui avec Emmanuel Dang tran SUR LA SITUATION DU PCF, des débats sans tabou, des échanges ou l’on apprend beaucoup et de la convivialité.

Notre repas annuel avec plus de 150 participants, la vente du muguet, notre fête des libertés en juillet sur deux jours maintenant avec plus de 1000 participants et bien sur la fête de l’huma, notre bouffée d’oxigéne ou notre stand tourne avec prêt de 80 camarades, communistes et sympathisants.

2015 c’est notre participation dans toute les luttes, les grèves, avec nos tracts et notre camion, dont celles du 9 avril à Paris et du 8 octobre,

19 adhésions dont 4 au mois de décembre. Certains me disent comment faites vous alors que plus personne ne s’engage vraiment dans un parti ?

On essaye d’être dans l’action au jour le jour, de lutter sur le terrain, au plus proche de la population, on explique, on dit la vérité, on entraine avec l’appui d’un nouvel outil ; la nouvelle formule de notre journal l’Eveil en 8 pages tiré à 20 000 exemplaires.

La vie de la section, c’est aussi Olivier Tournay, conseiller municipal qui sans relâche tacle la gestion UMP Xavier BERTRAND, contre l’arment de la police, la vidéo surveillance et son coût astronomique, l’augmentation. des loyers, de l’eau, des dossiers solides et bien préparés pour des attaques de forces et argumentées.

Je ne vais pas trop m’étaler sur 2015, car 2016 est là, et l’année à déjà fortement commencer, sur des chapeaux de roue.

Une année dans les luttes encore et toujours car partout elles prennent de l’ampleur, pas un jour sans une gréve, sans une mobilisation.

Nous devrons être à la hauteur et apporter notre soutien indéfectible à tous ses salariés, comme nous l’avons fait en janvier pour les Sapag qui voient la suppression de 130 emplois ENCORE au nom des profits alors que les actionnaires s’engorgent de fric.

La santé attaquée par le gouvernement socialiste avec des conséquences grave pour la population, les répercussions tombent déjà à travers l’annonce d’économies budgétaires sérieuses par le directeur de l’hôpital de saint Quentin, mais aussi dans tous les hôpitaux du département, Hirson, Prémontré, Guise ect.. tous sont touchés, les luttes s’organisent à nous de les soutenir et d’aider à leur développement.

La SNCF, les suppressions de train St Quentin-Paris, St Quentin-Cambrai, les accidents, le manque d’entretien, de renouvellement de matériel, sont les conséquences directes de la réforme ferroviaire mise en place encore une fois par le gouvernement Hollande. La population trinque et les salariés aussi A TERGNIER  NOUS POUVONS ETRE INQUIET AUSSI POUR LES CHEMINOTS, trop de camions, oui camions partent en Pologne ou ailleurs, l’Europe du capital continue ses dégâts.

Fermeture de Ternois dans la somme, 49 salariés sur le carreau.

La poste ou un peu partout les salariés se mettent en grève, pour leurs conditions de travail, leurs salaires, leurs statuts.

Dernièrement la grève à Laon où nous étions contre la cesse du service public, le gel des salaires, la casse des collèges, de l’école publique, annonce aussi une année chaude pour les services publics.

EDF, c’est 3000 suppressions d’emplois.

A la sucrerie à Origny Ste Benoite, en grève lors de la campagne des betteraves pour les salaires, de la colère est dans l’air avec l’arrivée d’un nouveau sucre lowcost venant des États-Unis qui fera mal à cette entreprise pourtant complètement rénovée.

La libéralisation et l’ouverture à la concurrence européenne, les capitalistes feront vite le choix du rendement financier face à notre santé et À un sucre naturel.

2016, c’est aussi l’annonce de la fermeture NLMK à Beautor avec 209 salarié sur le carreau.

Il nous faudra aussi, comme toujours, faire face aux expulsions locatives, aux coupures d’énergie, faire face à la misère et à la dégradation de nos conditions de vie.

2016 sera aussi l’occasion, très prochainement, 1er tour le 13 mars, d’une élection législative, la possibilité pour nous communistes de porter tous ses combats, de s’attaquer aux principaux responsables, le patronat qui s’en met plein les poches, ceux là n’ont jamais été aussi riches et leurs valets, les gouvernements successifs, ump-ps  ET DE FORTIFIER NOTRE lutte CONTRE LE FN A ST QUENTIN.

Notre section de Saint-Quentin, 60% de la circonscription risque de ne pas être représenté dans ce scrutin, vous êtes tous au courant et nous n’avons rien à cacher, mais si ce choix se confirme contre les communistes, il sera lourd de conséquences.

Nous avons saisi le conseil national qui doit statuer, selon nos régles internes celui-ci n’a toujours pas daigné nous répondre. Une section de plus de 150 communistes, Pierre Laurent, 1er secrétaire du PCF à sans doute mieux à faire il y a des petites courbettes aux socialistes à EELV qui lui sont sans doute plus agréables.

Je ne vais pas tout retracer pour légitimer notre position, nous avons préféré que chacun ait toutes les pièces, comme l’appel des 100 communistes, les dossiers sont a votre disposition.

LA FIN DES MENSONGES- âpres toutes ses années ils sont démasqués, leur seul combat ce qui les fait avancer, nous faire la peau en se servant des élections.

Plus de 100 communistes à dire NON à des méthodes qui ne peuvent être celles de notre Parti, NON à des apparatchiks qui pensent pourvoir nous dicter leurs lois. La mobilisation continue.

 

109 communistes exactement, qui réclament justice et démocratie, qui réaffirment leur choix pour les candidatures votées par l’assemblée générale, Corinne BECOURT, comme titulaire, pour son rôle dans le PCF et son implication locale, Olivier Tournay pour son rôle dans le conseil municipal de Saint Quentin et sa position d’opposant principal à Xavier Bertrand, sur des bases claires de changement social et de rupture avec les politiques actuelles, celles de la droite, du FN et du PS à la botte du patronat, de l’Union européenne et de son instrument, l’Euro ; de dénonciation de la stratégie mortifère du Front de Gauche et des alliances opportunistes avec le Parti socialiste pour quelques sièges institutionnels.

Les conséquence, se sont les communistes qui décideront.

2016 sera l’année du congres du parti communiste, il devra être celui d’un renouveau appuyer sur les luttes, pas celle des places, mais bien des classes, il devra revenir à ses fondements lors de sa création en 1920 à Tour, il devra s’affranchir de l’Europe du capital, de toutes ses compromissions qui l’on amener à la dérive et aux échec, il devra faire le ménage de fond en comble , c’est une question dans l’état actuel de survie au risque de devenir un appendice du PS.

Les communistes de saint quentin prendront toute leur place dans ce congres pour la reconstruction du PCF, pour que vive le PCF.

Les combats seront donc difficiles et nombreux pour 2016, mas au vue des années précédentes, de notre renforcement, de notre ténacité, nous partons la tête remplie de notre idéal, pour un monde plus juste.

Pour les législatives, ma candidature et celle d’Olivier sont toujours bien présentes et nous sommes prêts.

il y a besoin que le monde du travail entende un autre discours, qu’il entraperçoive une réelle perspective, que changez la vie c’est possible, que d’autres solutions existent, c’est ce que nous porterons.

Mais rien ne viendra sans les luttes et ce sera notre chemin. On ne nous donnera jamais rien alors prenons le sur la base de propositions fortes comme le retour intégrale à la nationalisation de l’énergie, des chemins de fer, des banques, des moyens de productions

La fin des cadeaux au patronat, CICE – pacte de responsabilité – LOI MACRON.

La remise en cause intégrale de l’Europe du capital pour en finir avec le leurre de l’Europe sociale.

Pour un projet communiste, intégralement communiste.

Le PCF, par ce qu’il représente historiquement, par la légitimité qu’il continue à posséder dans le mouvement syndical, ne peut être laissé à ceux qui renient sa raison d’être.

Telle est plus que jamais notre conviction. Je mentionnais tous les camarades, de toute la France, qui travaillent et militent suivant la même conviction que nous. Nous allons continuer.

Oui, une section forte, des militants engagés, responsable, avides d’un autre monde, nous somme prêts et nous ferons barrage unis à tous ceux qui voudrons nous contrecarrer.

Vive le PCF avec sans ou contre sa direction !

Vive l’avenir !

Pour finir, un dernier appel, nous avons été soutenir le 2 décembre les camarades d’air France, vous savez la chemise en soie, les Goodyears seront mobilisés le 4 février à Paris, après la perte de leur emploi, on criminalise l’action syndicale, ils seraient condamnés à 6 mois de prison pour avoir « retenu » le patron qui licencie.

Que ce soit Air France, Goodyear ou ailleurs, notre soutien doit être total, solidarité avec les salariés en lutte, le 4 février organisons nous et allons tous à Paris

Aurélien on prend le camion ?

Merci au groupe MOKA pour l'animation musicale

Merci au groupe MOKA pour l’animation musicale

Lien Permanent pour cet article : http://pcfsaintquentin.fr/soiree-des-voeux-2016-du-pcf-saint-quentin-grande-reussite-sur-fond-de-rassemblement-pour-la-lutte-des-classes/

(1 commentaire)

  1. alory thierry

    CA FAIT PLAISIR DE VOIR DES MILITANTS QUI TENTENT DE RESTER VRAIMENT COMMUNISTES MALGRE TOUS LES OBSTACLES RENCONTRES
    CE N’EST PAS FACILE
    COURAGE A TOUS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>