«

»

Imprimer ce Article

Modification des périmètres scolaires des écoles – 14 mars 2011

Intervention au Conseil Municipal du 14 mars 2011
sur la modification des périmètres scolaires des écoles

 

 

Rapport n°19 Modification des périmètres scolaires des écoles publiques de Saint-Quentin

 

 

« Monsieur le Maire, mesdames et Messieurs les conseillers municipaux

 

Cette modification des périmètres scolaires nous laisse très perplexes. Il nous est expliqué que désormais le périmètre de l’école maternelle Benjamin Rouché est rattaché à l’école Henri Arnould, et que la rentrée 2012  se ferait pour tous les élèves de maternelle à Benjamin Rouché. Que faut-il en conclure ? Que désormais, il n’y aurait plus d’école maternelle à Henri Arnould ? Ou alors cette modification du périmètre scolaire annoncerait-elle la fermeture de Benjamin Rouché ?

 

Cette question particulière appelle forcement une analyse plus globale de la situation des écoles à Saint-Quentin. De l’aveu même de l’Inspectrice d’Académie, ce mercredi 9 mars, il y aurait arithmétiquement 20 postes à supprimer à Saint-Quentin. A commencer par la fermeture pure et simple des écoles Pauline Kergomard et David et Maigret

 

Bien sûr les élus de l’opposition mettront tout en œuvre pour sauvegarder l’Ecole Publique. Auront-ils à nouveau le droit, une fois les élections cantonales passées,  de participer aux réunions institutionnelles organisées par l’administration au même titre que les élus de la majorité sans que ceux-ci tentent de les expulser ou les exhortent à se taire ?

 

Mais que craint donc la majorité pour nous bâillonner ainsi ?

 

Il est du devoir du Conseil Municipal de se  positionner face au démantèlement du service public d’éducation au mépris de l’avenir de la jeunesse Saint-Quentinoise, déjà bien assez en difficulté sociale : 14% de chômage, 18% dans les quartiers où l’on veut fermer ses écoles, un quart de la population de Saint-Quentin est sorti du cursus scolaire sans diplôme ![1]

Aussi nous vous soumettons cette motion.

 

A l’adresse de Monsieur l’Inspecteur d’Académie, de Monsieur le Recteur et de Monsieur le Ministre de l’Education Nationale.

Les difficultés sociales de la population saint-quentinoise sont alarmantes. Et bien souvent, elles ont pour corollaire la difficulté scolaire. C’est pourquoi, nous attirons votre attention sur les mesures de carte scolaire qui risquent de compromettre l’avenir de nos enfants. Les fermetures de classes, voire d’écoles, entraînent une augmentation des effectifs dans les classes et dégradent les conditions d’enseignement. Statistiquement, plus les classes sont chargées, plus la réussite scolaire est compromise. De plus, ces fermetures ont pour conséquence directe la quasi disparition de la scolarisation des enfants de 2 ans.

Nous vous demandons par conséquent d’examiner l’ensemble des mesures de carte scolaire à venir à Saint-Quentin à la lueur de la situation sociale de la ville et des besoins réels et non à celle de la logique comptable. Nous demandons donc le gel des fermetures de classes et des écoles. »

 

 

[1] INSEE http://www.statistiques-locales.insee.fr/esl/default.asp?page=statistiques-locales/chiffres-cles/recherche-zonage/choix-pdf&IdSelGeo=02691&Niveau=COM

 

Retour à la page des interventions

Lien Permanent pour cet article : http://pcfsaintquentin.fr/modification-des-perimetres-scolaires-des-ecoles-14-mars-2011/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>