«

»

Imprimer ceci Article

Adresse de la section aux habitants et travailleurs. Que faire pendant la campagne électorale ? Préparer les luttes de demain !

Repris de PCF – Section Paris 15ème Publié dans #15ème, #PCF 15ème

Le PCF a toujours dénoncé l’élection du président au suffrage universel comme un recul démocratique et la dangereuse illusion de l’homme providentiel. Depuis au moins 30 ans, aucune élection présidentielle n’a amené la moindre rupture sinon l’aggravation, à tour de rôle, de la politique au service des puissances d’argent. Le système a dégradé encore sa « démocratie » avec le quinquennat, établi ensemble par la droite et la gauche « plurielle ». Le quinquennat a limité les rendez-vous électoraux décisifs à une fois tous les cinq ans. Il a subordonné les élections législatives à l’élection présidentielle. Cette année, avec la généralisation des « primaires », on atteint la caricature.

Face à la colère populaire toujours plus forte, le système et son appareil médiatique proposent un casting et de nouvelles illusions pour que rien ne change. Sacrifiés, Sarkozy et Hollande sont renvoyés à l’exposition de leurs vies privées. Mais quel changement avec l’ancien premier ministre Fillon qui propose de porter la politique actuelle au niveau de Trump ? Quel changement avec les ex-ministres de Hollande, qui font profil bas, et se proposent comme un moindre mal ? Certains partent pour rejouer une opposition superficielle recomposée à « gauche » après le scrutin, susceptible de canaliser le mouvement populaire.

Quel changement avec la millionnaire Le Pen (7ème candidature du clan Le Pen depuis 1974!), et son suppôt technocrate Philippot, qui jouent la démagogie sociale à outrance et serviront, comme d’habitude, de repoussoir utile aux équipes dirigeantes et à l’UE du capital.

Quel changement encore avec le produit marketing Macron, vendu par la grande banque et les médias à sa solde tel un nouveau dentifrice qui laverait plus blanc que Sarkozy et que Hollande ? Quelle mascarade ! Ne perdons pas d’énergie !

Pour nous, le changement politique, ce n’est pas une illusion tous les 5 ans mais une lutte de tous les instants contre le pouvoir économique, le patronat, les capitalistes. Le moment des élections pourraient être et a été leur relais. En 2017, nous constatons que cela ne pourra pas être le cas. La direction de notre parti a décidé de se désister. Nous sommes en désaccord avec ce choix. Il correspond à un effacement des positions communistes révolutionnaires du PCF que, comme des milliers de communistes en France, nous n’acceptons pas.

Nous vous informons que nous ne soutiendrons aucune candidature pour la présidentielle 2017.

Concernant Mélenchon, nous réprouvons sa vision personnifiée de la politique. Son « populisme de gauche » abaisse le débat et fait dangereusement le jeu du populisme de droite. Nous condamnons son chauvinisme. Nous désapprouvons sa vision – virtuelle car subordonnée à son élection – étatiste et institutionnaliste, niant le rôle majeur de la lutte des classes et acceptant le capitalisme (deux notions absentes de son programme). Nous constatons, que, sur toutes les batailles concrètes qui s’annoncent, Mélenchon reste gravement dans le consensus du système, loin du ton de ses envolées oratoires. Il défend la fusion CSG-Impôt sur le revenu, dangereuse pour la Sécurité sociale. Il défend le surarmement français. Il alimente les illusions sur une « refondation » de l’UE et la résignation à l’euro etc. En 2012, l’ancien apparatchik du PS, et partisan de Maastricht, a servi de rabatteur à Hollande. En 2017, il occupe et stérilise un espace politique à gauche dans l’attente de la recomposition de la social-démocratie. Ce n’est pas notre projet.

En 2012, pour notre part, nous n’avons propagé aucune illusion sur un quelconque changement avec Hollande, candidat de l’UE du capital. Les illusions semées ont gravement désamorcé la mobilisation immense pour la défense de la retraite à 60 ans. Elles ont ouvert une période de fatalisme et de résignation chez les travailleurs.

Sur un aspect grave de la politique antisociale du quinquennat de Hollande, la loi El-Khomri, s’est exprimé une opposition massive du peuple et une forte mobilisation militante des travailleurs. Ce potentiel de résistance ne doit pas être aujourd’hui dévié vers une perspective politicienne d’ici … 2022.

Pendant la campagne électorale, nous allons nous exprimer et agir, vous inviter à agir aussi, à soutenir ceux qui luttent, à lutter. Voici nos axes de bataille :

Pour le droit du travail, le statut des salariés du privé comme du public, pour les salaires. La loi El-Khomri est une étape qui annonce pire dans la déréglementation, l’individualisation des contrats de travail (auto-entreprenariat, intérim …). Plus que jamais, nous nous battons pour le relèvement du SMIC et des salaires dans des conventions collectives reconnaissant les qualifications.

Pour la défense et la reconquête du financement de la sécurité sociale. La menace est considérable pour les allocations familiales avec l’idée propagée d’une suppression des cotisations patronales famille. Le projet, venant de droite et de « gauche » et de Mélenchon, de fusionner CSG et impôt sur le revenu est gravissime. L’établissement de la retenue à la source de l’impôt sur le revenu, habilement placée à cheval sur les quinquennats, prépare le terrain. Elle est indéfendable menaçant le recouvrement, la confidentialité, la trésorerie des entreprises (tout en maintenant la déclaration annuelle de revenus).

Pour la défense et la reconquête des grands services publics avec le retour aux grands monopoles publics conquis à la Libération.

Pour la rupture avec l’Union européenne du capital, le rejet de ses directives, l’abandon de l’euro.

Pour une politique de paix, la sortie de l’OTAN et des politiques extérieures de l’UE, pour la réduction des dépenses militaires, le retour en France de tous les soldats français engagés dans les guerres impérialistes à l’étranger.

Notre mobilisation dans les quartiers et les entreprises, sur la base des problèmes locaux et des luttes locales, sera animée par ces priorités. Avec vous, nous vous le proposons.

FacebookTwitter

Lien Permanent pour cet article : http://pcfsaintquentin.fr/adresse-de-la-section-aux-habitants-et-travailleurs-que-faire-pendant-la-campagne-electorale-preparer-les-luttes-de-demain/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>